Système national de retraite : tout ce que vous devez savoir sur le NPS et ses avantages fiscaux

Le système national de retraite, ou NPS, est devenu un instrument privilégié pour la planification de la retraite en Inde, grâce à son approche structurée visant à garantir la sécurité financière après la retraite. Le NPS comprend deux niveaux, chacun conçu avec des fonctionnalités spécifiques pour répondre aux divers besoins des épargnants. Les souscripteurs peuvent choisir le montant et la fréquence de leurs cotisations en fonction de leurs objectifs financiers et de leur capacité.

Le niveau I est le compte principal, obligatoire pour tous les abonnés, axé sur l’accumulation d’une épargne-retraite. Ce compte comporte des restrictions sur les retraits, les autorisant uniquement sous certaines conditions, comme la retraite, une maladie grave ou pour des dépenses spécifiques comme les études ou l’achat d’une maison. L’objectif est de s’assurer que le souscripteur dispose d’un corpus conséquent à la retraite.

Le niveau II est un compte facultatif, offrant une plus grande flexibilité concernant les retraits. Les abonnés peuvent déposer et retirer des fonds de ce compte à leur convenance. Cependant, cette catégorie ne bénéficie pas des avantages fiscaux des comptes Tier I.

NPS offre un choix d’options d’investissement, notamment des actions, des obligations d’entreprises et des titres d’État, permettant aux souscripteurs d’adapter leur stratégie d’investissement en fonction de leur appétit pour le risque et de leurs objectifs d’investissement.

Senthil G, directeur du développement commercial – Inde et monde, KFin Technologies Limited, déclare : « NPS permet aux investisseurs de diversifier leurs investissements dans diverses classes d’actifs : actions (E), obligations d’entreprises (C), titres d’État (G) et investissements alternatifs. Fonds (A). Cette stratégie de diversification aide les investisseurs à atteindre la stabilité et la croissance sur le long terme.

Les fonds NPS sont gérés par des gestionnaires de fonds professionnels nommés par la Pension Fund Regulatory and Development Authority (PFRDA), garantissant une gestion et une diversification optimales des investissements.

« Les avantages fiscaux du NPS, en particulier pour le niveau I, constituent un attrait important. Les contributions au niveau I sont éligibles à des déductions fiscales en vertu de l’article 80CCD (1) de la Loi de l’impôt sur le revenu, dans la limite du plafond global de Rs 1,5 lakh en vertu de l’article 80C. De plus, les abonnés peuvent demander une déduction supplémentaire pour les investissements jusqu’à Rs 50 000 en vertu de l’article 80CCD (1B), ce qui dépasse la limite de l’article 80C », a-t-il déclaré.

Les cotisations de l’employeur au NPS sont également déductibles d’impôt en vertu de l’article 80CCD (2), et cette déduction n’est pas soumise à la limite de Rs 1,5 lakh en vertu de l’article 80C. Cela fait du NPS une option intéressante pour les salariés dans le cadre de leur plan d’épargne retraite. Au moment du départ à la retraite, jusqu’à 60 % du capital retiré en capital est exonéré d’impôt. Dans le même temps, le reste doit être utilisé pour acheter une rente, qui est également avantageuse sur le plan fiscal, car le revenu de la rente est imposé selon la tranche d’imposition du particulier l’année de sa réception. De cette façon, NPS aide les individus à constituer un corpus de retraite substantiel au fil du temps grâce à des cotisations régulières et à la croissance des investissements.

Les comptes NPS sont portables entre employeurs et sites, offrant aux abonnés flexibilité et commodité dans la gestion de leur épargne-retraite. Il est réglementé par la PFRDA, qui garantit la transparence, la responsabilité et la sécurité des investissements pour les souscripteurs.