Caisse publique de prévoyance : voici comment éviter les pénalités sur votre compte PPF auprès d’une banque

Le Fonds de Prévoyance Publique (PPF) est l’un des programmes d’investissement les plus populaires. Le gouvernement le soutient et propose des taux d’intérêt attractifs ainsi que des avantages fiscaux. Cependant, la tenue d’un compte PPF nécessite le respect de certaines normes pour éviter les pénalités. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils utiles pour éviter les pénalités sur votre compte PPF.

Premièrement, pour maintenir le compte et éviter les pénalités, il est obligatoire de verser une contribution annuelle minimale de Rs 500 sur votre compte PPF. Le non-respect de cette contribution minimale entraînera la fermeture de votre compte et la banque vous facturera une pénalité une fois que vous déciderez de réactiver le compte.

Adhil Shetty, PDG de BankBazaar.com, a déclaré : « Vous pouvez démarrer un investissement PPF avec un montant aussi bas que Rs 500. Une fois le compte ouvert, vous devez le maintenir actif en effectuant un dépôt annuel minimum de Rs 500. cela entraînera la désactivation et la suppression du compte PPF. Pour réactiver le compte, vous devez vous rendre à l’agence bancaire où vous détenez le compte PPF, payer une pénalité de Rs 50 et effectuer un dépôt minimum de Rs 500 sur votre compte.

Deuxièmement, investissez avant le cinq de chaque mois. Les intérêts sur PPF sont calculés sur le solde minimum de votre compte du cinquième au dernier jour du mois. Si vous déposez après le cinquième, vous perdrez les intérêts de ce mois, ce qui, en quelque sorte, constitue une pénalité.

Troisièmement, il est important de maintenir la durée du compte. Le programme PPF a une durée de validité de 15 ans et une fermeture prématurée peut entraîner des sanctions. Toutefois, dans certaines circonstances exceptionnelles, le compte pourra être clôturé prématurément, après au moins cinq ans, mais sera soumis à une réduction des intérêts de 1 %.

Quatrièmement, évitez de contracter des prêts contre votre PPF. Bien que l’un des avantages d’un compte PPF soit la possibilité d’emprunter sur celui-ci, il convient de mentionner que ces prêts comportent un taux d’intérêt, ce qui peut diminuer les rendements.

Cinquièmement : « Tout comme il existe un dépôt annuel minimum, une limite maximale s’applique également aux dépôts PPF. Ne dépassez pas la limite annuelle de Rs 1,5 lakh au cours d’un exercice. Si cela est fait, le montant excédentaire ne rapportera aucun intérêt et ne rapportera aucun intérêt. n’offre aucun avantage fiscal », déclare Ajinkya Kulkarni, cofondateur et PDG de Wint Wealth.

Il faut savoir qu’un investissement PPF offre plusieurs avantages précieux. Il comporte une période de blocage de 15 ans, ce qui le rend adapté aux objectifs financiers à long terme, tels que l’éducation des enfants, le mariage ou la planification de la retraite. Investir dans le PPF peut aider à favoriser l’habitude d’épargner régulièrement. De plus, le principal investissement et les intérêts gagnés dans le cadre du PPF sont exonérés d’impôt en vertu de l’article 80C de la Loi de l’impôt sur le revenu. Étant donné que les investissements PPF ne sont pas liés au marché, l’investissement est à faible risque et offre des rendements assurés.

« Si PPF est un investissement qui correspond à vos objectifs financiers, il est conseillé de prendre des mesures pour le maintenir actif. Grâce à ses divers avantages, il peut constituer un ajout bénéfique à votre portefeuille et vous aider à atteindre vos objectifs à long terme », a déclaré Shetty.