Investissement NPS : pourquoi le régime national de retraite est un excellent moyen d'épargner pour votre retraite. Vérifier les détails

Récemment, le Régime National de Pensions (NPS) a célébré ses 15 années d'existence. Lancé en 2004, le système national de retraite (NPS) constitue une solide voie d'investissement pour les personnes souhaitant se constituer un fonds de retraite substantiel, complété par la perspective de percevoir une pension par la suite. Non seulement il facilite votre indépendance financière après la retraite, mais il constitue également un mécanisme efficace pour économiser de l'impôt sur le revenu. Il a été initialement introduit pour les employés du gouvernement, puis étendu à tous les citoyens indiens, y compris les professionnels indépendants et ceux du secteur non organisé, sur une base volontaire à partir du 1er mai 2009.

Le NPS constitue un outil d’épargne-retraite rentable, fournissant un soutien financier pendant vos années d’or, lorsque le flux de revenus régulier cesse. Des investissements constants dans NPS peuvent désormais accumuler un montant substantiel pour votre retraite.

Les cotisations versées au Régime national de retraite (NPS) donnent droit à des déductions fiscales en vertu de l'article 80C, jusqu'à un montant maximum de Rs 1,5 lakh. De plus, il existe une déduction fiscale supplémentaire de Rs 50 000 disponible en vertu de l'article 80 CCD (1B).

Si vous avez un NPS d'entreprise, 10 % du salaire de base versé par votre employeur au NPS est éligible à une déduction en vertu de l'article 80CCD (2).

L'Autorité de régulation et de développement des fonds de pension (PFRDA) a simplifié le processus d'ouverture d'un compte NPS, permettant aux particuliers de le faire en ligne en quelques minutes, à condition qu'ils disposent des documents nécessaires. En outre, le ministère des Finances a mis en place des avantages fiscaux sur les cotisations, notamment des déductions fiscales exclusives pour les investissements NPS et l’exonération fiscale de 60 % du corpus à l’échéance.

Cependant, les experts estiment que le NPS est plus qu’un simple fonds de retraite.

Le NPS offre tout ce que l’on recherche dans un produit d’épargne retraite. Il s'agit d'un investissement à long terme avec des coûts très faibles et un profil de risque faible », déclare Rahul Bhagat, PDG du fonds de pension DSP.

NPS : Plan structuré pour l’accumulation de patrimoine

Parlant d'investissement et de NPS, Bhagat a déclaré : « NPS est bien plus qu'un simple outil d'économie d'impôt. Bien que ses avantages fiscaux soient certainement avantageux, NPS offre une solution complète de planification de retraite. Grâce à NPS, les particuliers peuvent investir dans un portefeuille diversifié comprenant actions, obligations d'entreprises et titres d'État, obtenant ainsi potentiellement des rendements plus élevés par rapport aux instruments à revenu fixe traditionnels.

Il a ajouté : « De plus, le NPS offre une flexibilité en termes de montants de cotisation et de choix d'investissement, permettant aux individus d'adapter leur stratégie d'épargne-retraite en fonction de leur appétit pour le risque et de leurs objectifs financiers. Au-delà des économies d'impôt, le NPS constitue une voie d'investissement prudente à long terme pour les investisseurs. assurer son avenir financier.

NPS : Produit le moins cher de sa gamme

Bhagat a expliqué que le régime de retraite est actuellement le produit le moins cher disponible sur le marché indien. Il a déclaré que les investisseurs peuvent investir seulement 30 à 90 Rs par lakh par an, ce qui est comparable aux ETF proposés par les fonds communs de placement et nettement inférieur aux 2 à 2,5 % facturés par les fonds d'actions gérés activement.

NPS : stratégie d’investissement efficace

Bhagat a déclaré que l'élaboration d'une stratégie d'investissement efficace pour NPS implique un mélange de prudence et de prévoyance.

« Tout d'abord, il est crucial de déterminer sa tolérance au risque et son horizon d'investissement. Les individus plus jeunes ayant un horizon temporel plus long peuvent opter pour une allocation plus élevée aux actions au sein de leur portefeuille NPS afin de potentiellement exploiter les avantages de la croissance du marché à long terme. À mesure que les individus approchent de l'âge de la retraite. , le passage progressif à des classes d'actifs plus conservatrices comme les instruments à revenu fixe peut aider à atténuer les risques et à préserver le capital », a déclaré Bhagat.

« De plus, le rééquilibrage périodique du portefeuille garantit l'alignement sur l'évolution des objectifs financiers et des conditions du marché. Un examen régulier des performances des investissements et des ajustements si nécessaire font partie intégrante d'une solide stratégie d'investissement NPS. En fin de compte, l'objectif est d'optimiser les rendements tout en maintenant un profil de risque équilibré et adapté. aux besoins individuels », a-t-il ajouté.

NPS : Plus de choix pour les investisseurs

En novembre 2023, les réglementations de la PFRDA ont été révisées et les investisseurs ont été autorisés à répartir leurs investissements entre trois fonds de pension différents. Les participants au NPS ont désormais le choix entre 11 gestionnaires de fonds de pension. En outre, ils ont la possibilité de changer de gestionnaire de fonds de pension chaque année. Auparavant, les participants au NPS étaient limités à investir dans les offres d'un seul gestionnaire de fonds de pension.

NPS : Avantages fiscaux

Le système national de retraite (NPS) est l'un des régimes pouvant bénéficier d'exonérations dans les deux régimes fiscaux. Sous l'ancien régime fiscal, NPS offre des avantages fiscaux en vertu de trois articles de la Loi de l'impôt sur le revenu de 1961. Sous le nouveau régime fiscal, une déduction en vertu de l'article 80CCD (2) de la Loi de l'impôt sur le revenu en investissant dans NPS peut être utilisée. Cette déduction du revenu total brut peut être demandée si l'employeur cotise au compte NPS au nom de l'employé.

Expliquant les raisons du choix du régime fiscal approprié, Bhagat a déclaré : « La décision d'opter pour l'ancien régime d'impôt sur le revenu ou le nouveau régime dépend de divers facteurs, notamment les obligations fiscales individuelles, les objectifs financiers et les préférences personnelles. déductions fiscales supplémentaires, y compris les cotisations au NPS, il est essentiel d'évaluer si les avantages sont supérieurs aux économies d'impôt offertes par le nouveau régime fiscal, les particuliers bénéficient de taux d'imposition inférieurs mais finissent par renoncer à certaines déductions et exonérations, y compris celles liées à. Par conséquent, les particuliers doivent procéder à une analyse complète en tenant compte de leur situation financière globale, de leurs objectifs d’investissement à long terme et des implications fiscales avant de décider s’ils doivent s’en tenir à l’ancien régime pour maximiser les avantages du NPS ou passer au nouveau régime pour une structure fiscale simplifiée. et potentiellement une réduction des obligations fiscales.